Vous êtes ici

Micro-crèches : interview de Solenn Legret

Interview de Solenn Legret, directrice des micro-crèches de Rambouillet Territoires
 

Rambouillet Territoires : Bonjour Solenn, quel est votre parcours professionnel ?

Solenn : J’ai toujours travaillé pour de grands ensembles. J’ai commencé par l’hôpital puis, j’ai été directrice d’une structure de 60 berceaux avant de me tourner vers la direction de ces micro-crèches.

Rambouillet Territoires : À quoi ressemble une journée type en micro-crèche ?

Solenn : Nous ouvrons les crèches à 7h00 et accueillons les enfants jusqu’à 9h30.  De 10h00 à 11h00 nous proposons divers ateliers aussi bien plastiques que culturels. Ensuite, nous faisons déjeuner les enfants et ils font la sieste entre 12h30 et 14h00. Au réveil, nous faisons beaucoup d’activités libres jusqu’au moment du goûter, qui a lieu de 15h00 à 16h30, et nous proposons des ateliers dans l’heure qui suit. Les enfants repartent entre 16h30 et 19h00. Il s’agit d’instaurer des rituels pour que les enfants aient des repères.

Rambouillet Territoires : Quels genres d’animations mettez-vous en place ?

Solenn : Les ateliers proposés sont divers et variés : peinture, transvasement de semoule, dessin, jardinage, collage, découpage, jeux d’eau, chanson, lecture, etc.

Rambouillet Territoires : Quels sont les avantages des micro-crèches par rapport aux crèches « traditionnelles » ?

Solenn : L’accueil en micro-crèche est très différent de celui proposé en crèche « traditionnelle ». Le nombre restreint d’enfants et de familles permet des relations plus conviviales se rapprochant de celles que les parents peuvent entretenir avec une assistante maternelle.

Nous pouvons aussi davantage observer les enfants et donc nous les connaissons mieux. Cela nous permet d’adapter autant que possible nos pratiques en fonction de chaque enfant.

Rambouillet Territoires : Avez-vous beaucoup de demandes d’inscription ? Est-ce difficile d’intégrer une micro-crèche ?

Solenn : Oui ! On a beaucoup, beaucoup de demandes… Il suffit d’être patient. Pour répondre à ces demandes, une micro-crèche est en cours de réhabilitation à Raizeux.