Vous êtes ici

Agenda 21

La communauté d’agglomération Rambouillet Territoires regroupe à ce jour 36 communes, rassemble près de 78 000 habitants et s’étend sur 630 km². Le projet de territoire de la communauté d’agglomération s’appuie sur l’expérimentation et l’innovation en vue d’associer développement économique, préservation de la qualité de vie et mise en œuvre de réseaux intelligents. 
 
L’Agenda 21 a vocation à devenir l’instrument privilégié de cette démarche. C’est un programme d’actions à l’échelle locale visant à mettre en place une politique de développement durable. Il constitue à la fois une traduction opérationnelle de l’engagement de la collectivité en faveur du développement durable mais aussi un véritable projet stratégique. Ce projet interroge l’ensemble des politiques publiques de la collectivité et l’ensemble de ses pratiques, en s’inscrivant dans une démarche d’amélioration continue.
 
L’étape clé de la réalisation de l’Agenda 21 est la rédaction du diagnostic partagé du territoire, résultat de la consultation de différents acteurs (habitants, entreprises, associations, institutions publiques et privées, collectivités…) et base de travail pour l’élaboration de la stratégie et du plan d’actions.
 
Le diagnostic partagé du territoire a permis de dégager 10 enjeux répondant à 4 domaines d’actions : l’environnement, la prospective, le développement économique et la gestion interne.                             

ENVIRONNEMENT

 
Rambouillet Territoires jouit d’un patrimoine naturel abondant grâce au massif forestier de Rambouillet, au plateau agricole de la Beauce et aux paysages mixtes des vallées et clairières. La valorisation de ce patrimoine écologique - qui profite d’un réseau de protection Natura 2000 et de la présence du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse - est nécessaire, de même que la mise en place d’une réflexion sur la manière de préserver davantage les espaces naturels et d’utiliser nos ressources de manière durable. 
 
 
 
 
L’intercommunalité dispose d’un schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) qui permet une distribution équilibrée sur le territoire. La gestion et la valorisation des déchets sont déléguées au Syndicat Intercommunal d’Évacuation et d’Élimination des Déchets (SIEED) et au Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SICTOM).
 
 
 
 
 
 
 
En 2011, Rambouillet Territoires a engagé une démarche volontaire de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il est donc nécessaire de sensibiliser aux enjeux climatiques et de développer des outils d’information et de conseil en matière d’énergie. 

 

 

 

PROSPECTIVE

 
L’intercommunalité se doit de permettre à toutes les générations de coexister et de répondre à leurs besoins. Le territoire propose de nombreux dispositifs pour les seniors et les jeunes en matière de santé, de culture ou de loisir. Des aides sont également apportées pour l’emploi des jeunes grâce, notamment, à l’action de la Mission locale. Rambouillet Territoires se caractérise également par un fort lien entre ses habitants, un dynamisme associatif important et une forte prise en compte du handicap. Malgré tout l’offre reste parfois insuffisante dans le secteur de la petite enfance, la santé rurale, la mobilité rurale ou l’offre en logements locatifs sociaux.
 
 
 
Rambouillet Territoires connaît aujourd’hui un phénomène de concentration des services et des activités. L’enjeu est d’en garantir l’égal accès au sein des communes adhérentes. La communauté d’agglomération possède de nombreux atouts dans ce domaine : des équipements sportifs décentralisés, un conservatoire réparti sur 2 sites, etc. Des concertations sur la thématique du développement durable sont organisées et de nombreuses actions de sensibilisation sont menées auprès des enfants. 
 
 
 
 
 
 
Le développement des réseaux fait partie des priorités pour dynamiser le territoire. Si la fibre optique commence à se développer sur Rambouillet, le réseau téléphonique et Internet des autres communes est encore perfectible. L’intercommunalité dispose de liaisons rapides avec les territoires voisins et notamment Paris (RN10, A10, réseau SNCF). Le réseau intercommunal est bien développé avec de nombreuses lignes de bus urbaines et interurbaines. Le territoire possède un service de transport pour les personnes à mobilité réduite et développe des modes de déplacement doux. L’expérimentation de véhicules électriques a été mise en place par la communauté d’agglomération. Cependant on compte encore trop peu d’incitation au covoiturage et l’offre de transport en commun reste malgré tout inaccessible pour une partie de la population.

 

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE 

 
Si les communes de l’intercommunalité connaissent un important développement économique, elles sont néanmoins principalement résidentielles, beaucoup d’habitants étant employés dans des villes voisines plus importantes. Les demandes pour dynamiser le territoire et créer de l’emploi restent ainsi importantes. Aussi, Rambouillet Territoires a créé le parc d’activités Bel Air - La Forêt, une zone d’activités « éco-qualifié » de 63 ha. La communauté d’agglomération soutient les dispositifs de consommation locale en développement (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne : AMAP) et encourage les circuits courts et l’artisanat local. Toutefois, les commerces et services de proximité sont insuffisants ou en voie de disparition dans certaines petites communes.
 
 
 
Rambouillet Territoires est l’un des pôles touristiques d’Île-de-France et dispose de nombreux atouts dans ce domaine. L’agglomération compte un office de tourisme - ayant des bureaux dans 2 communes - de nombreux sites touristiques et monuments historiques (château et Bergerie nationale à Rambouillet, Maison Elsa Triolet - Aragon à Saint-Arnoult-en-Yvelines, …). Des espaces sont aménagés pour la pratique et le développement des activités et loisirs de plein air. L’offre d’hébergement est diversifiée et adaptée à tout type de public (hôtels, gîtes et chambres d’hôtes, campings). Celle-ci reste pourtant trop centrée sur Rambouillet et le tourisme vert reste trop peu accessible aux modes de transports alternatifs.
 
 

GESTION INTERNE

 
Rambouillet Territoires compte aujourd’hui 36 communes. Ce regroupement entraîne des modifications dans les instances et les statuts communautaires ainsi que dans le mode de fonctionnement de la communauté d’agglomération. L’objectif est d’avancer vers une plus grande efficience de l’action intercommunale. 
 
 
 
 
 

Enjeu 10 - Le développement des pratiques éco-responsables

 
L’exemplarité en interne doit être l’un des points forts de la démarche d’Agenda 21 afin de permettre une meilleure efficacité des politiques publiques de développement durable. Une réflexion globale s’est donc engagée en faveur du développement durable au sein des services de Rambouillet Territoires.
 
 
 
 

Documents à télécharger

Agenda 21 - Synthèse du diagnostic partagé du territoire
Agenda 21 - Diagnostic partagé du territoire